Shopping Cart
Your Cart is Empty
Quantity:
Subtotal
Taxes
Shipping
Total
There was an error with PayPalClick here to try again
CelebrateThank you for your business!You should be receiving an order confirmation from Paypal shortly.Exit Shopping Cart

http://eveilspirituel.forumactif.org/t5-l-aura-notre-champs-magnetique

- le corps physique qui est solide, perceptible et visible par tous, qui permet l’inter action avec le monde matériel. 

- le corps éthérique qui recouvre le corps physique en en suivant les contours : c’est la dernière protection du corps physique. 

- le corps émotionnel qui est plus souple et donc plus variable, il est nourri par les relations et fluctue en fonction de leur qualité. 

- le corps astral qui est la capsule qui donne accès à la dé corporation et est nourri par le rêve. 

- le corps mental qui donne la capacité de saisir le « sens », c’est l’expression de notre conscient, l’organisation de notre pensée abstraite. 

- le corps causal qui, si l’on s’en sert, fait comprendre les causalités et par conséquent le destin, le sens du karma que nous avons choisi. Il est d’ailleurs relié aux annales akashiques et permet les illuminations. 

- le corps divin qui est le moyen de tout ramener au sentiment d’amour et de compassion qui nous stimule en terme d’évolution. 

 les couches extérieures sont moins épaisses et denses car elles sont constituées d’énergies dites « subtiles »

Si un corps est mal ou peu nourri, il se rétracte et fait donc place à une déformation des autres corps dans le but de compenser ; Non seulement ils changent de forme mais leur couleur ou leur brillance en est atteinte, ce qui engendre une sensation de mal être. 

Les réactions décrites sont en fait des processus de protection du corps physique, il doit rester intact pour préserver les chances d’évolution futures. 

Des agressions répétées, une gène durable, un choc violent finissent par être ressentis par le corps physique qui développe une atteinte pathologique : on « tombe » malade. 

C’est pourquoi l’on considère que le rôle des corps est celui de « pare feu » ils actionnent des réactions qui devraient donner l’alerte afin que nous nous occupions de « restaurer » les dégâts occasionnés et maintenir notre corps dans son intégrité. L’objectif de ce système complexe est de préserver l’âme des dégradations, de la ménager durant son séjour dans ce bas monde. 

Les processus progressifs sont en général, en l’absence de toute réaction physique en réponse (agression, contre agression) 

- réactions épidermiques (il me tape sur le système… j’en ai la chair de poule…je ne peux pas le sentir…) 

- l’émotion négative (ça me fait mal au cœur… je suis chagrinée…je ne m’en remettrai pas.) 

- le rêve qui interroge ou le cauchemar 

- la préoccupation, l’absence, le ruminement puis l’obsession 

- la folie, le « pétage de câble » 

Les individus peuvent avoir un canal d’alerte de prédilection selon le niveau de développement des corps : énergie privilégiée selon leur type (mental, émotionnel, instinctif…) mais si l’alerte n’est pas prise en compte, elle gagne les corps sous jacents. 

On peut aisément admettre que le code de comportement socialisant est par essence un facteur d’agression perpétuel si l’on s’y conforme en tout point et dans toutes les situations. 

La question est : d’où tire t’on l’énergie qui nous maintient en vie ? 

Elle provient de l’univers lui-même dont nous constituons une unité infinitésimale, et ce « bio carburant » circule en nous par l’intermédiaire des chakkras, ou roues qui sont les portes de circulation des forces échangées. 

Le corps humain ne produit pas de champ magnétique. L'influx nerveux circulant dans la moelle épinière n'est pas comparable à un courant électrique. L'influx nerveux est produit par la circulation d'ions (Na+, K+) de l'extérieur d'un neurone vers l'intérieur (et inversement pour rétablir la situation d'origine). La circulation se fait perpendiculairement au neurone et non longitudinalement, il n'y a donc pas polarisation du neurone. De plus, une fois que l'influx nerveux est "passé" à un endroit (noeud de Ranvier) du neurone il saute au noeud suivant. Au niveau du premier noeud, un retour à la situation initiale s'opère. Donc toujours pas de polarisation! Je vous conseille de lire le site suivant : http://cours.cegep-st-jerome.qc.ca/1...luxnerveux.htm

Le corps humain est parcouru par des champs électriques de très faible intensité; ce sont ces champs que l'on peut mesurer avec un ECG ou EEG.

Dès le moment où un courant électrique parcourt un conducteur il y a formation d'un champ magnétique donc effectivement, le corps humain génère des champs magnétiques, même si ils sont tellement faibles que je ne suis pas sur qu'il existe un appareil assez sensible pour les détecter.

https://lesbrindherbes.org/2014/09/09/lire-comprendre-lelectro-magnetisme/

http://www.ecoutetoncorps.com/fr/formation/formation-en-relation-d-aide/

http://lumiere-du-coeur.e-monsite.com/pages/ma-facon-de-pratiquer-explications.html

https://www.caminosalser.com/150-nuevatierra/libro-el-poder-del-ahora/

Colliers et bracelets en perles de Swarovski

Choker

Bracelets simples